Maison de Santé - Strasbourg - Neuhof

, par Pierre

Maison de santé du Neuhof

2a rue de Brantôme
67100 STRASBOURG

03 88 79 08 02

coordinatriceneuhof chez gmail.com


Maison Urbaine de Santé du NEUHOF - STRASBOURG

Située au coeur du Neuhof, la maison urbaine de santé du Neuhof regroupe sous le même toit différents professionnels de santé

http://www.maisonsanteneuhof.com/


Situation

La maison de santé du Neuhof a ouvert ses portes le 8 mars 2010 au 2a rue de Brantôme à Strasbourg, au cœur du quartier du Neuhof : quartier prioritaire Politique de la Ville, il compte 9 359 habitants pour un revenu annuel médian de 7 270€, et environ 87 % de logements sociaux.
 

Historique

Le projet de maison de santé est né d’une volonté des professionnels de santé du Neuhof de faciliter l’accès aux soins, de réduire les inégalités sociales et territoriales de santé, et d’améliorer la qualité du service rendu à la population du quartier en matière de santé en proposant une offre de santé diversifiée, de proximité et de qualité.

La création de la Maison de santé s’est également inscrite dans une histoire locale : le cabinet médical ‘’de la demi-lune’’, implanté de longue date au cœur de la cité à la demande d’associations du quartier, avait déjà pour objectif la création d’une maison médicale axée sur le soin, la prévention et l’éducation à la santé, mais aussi sur la formation, l’épidémiologie et la recherche, dans une démarche participative.

Un projet qui a fortement marqué l’orientation du cabinet et l’engagement des médecins qui s’y sont succédé dans la vie sociale du quartier, jusqu’à rencontrer une forte volonté politique : l’engagement de la Ville de Strasbourg et la transformation des locaux par CUS Habitat dans le cadre des plans de rénovation urbaine ont permis au projet du cabinet de la demi-lune de prendre forme avec la création de la Maison de santé du Neuhof.

La structure actuelle

Aujourd’hui la Maison de santé du Neuhof compte :
des cabinets de médecine générale, de soins infirmiers, de masso-kinésithérapie, d’orthophonie, et un laboratoire d’analyses médicales
des professionnels extérieurs rattachés à son projet de santé : dentiste, pédicure-podologue et sage-femme
des professionnels en détachement : infirmière en santé publique (Asalée), psychologues du Point d’Accueil et d’Ecoute Jeunes, psychologue et travailleuse sociale du réseau des Microstructures pour accompagner les patients en situation d’addiction ou de grande précarité, mais aussi une conseillère familiale et conjugale et une coordinatrice des personnes âgées.
des professionnels administratifs : secrétaires d’accueil, médiatrice sociale et coordinatrice

Soit près d’une trentaine de professionnels coordonnés autour d’un projet de santé élaboré en fonction des spécificités du territoire, et articulé autour de 4 points majeurs : l’accès aux droits et aux soins, la coordination et les partenariats inter-professionnels, la formation et la recherche, l’éducation à la santé.

Pour mettre en œuvre les actions issues de son projet de santé, la Maison de santé du Neuhof s’est structuré en 2 entités :
une SISA : engagée dans le Règlement Arbitral applicable aux structures de soins pluri-professionnelles, elle bénéficie à ce titre des NMR
et une association soutenue dans le cadre du Contrat de Ville pour ses actions de prévention, promotion et éducation à la santé.

Le projet de santé en quelques mots

Faciliter l’accès aux soins (horaires d’ouverture larges, tiers-payant généralisé, consultations avec interprètes, accompagnement des patients fragiles par la médiatrice sociale, accès à des entretiens gratuits avec les professionnels en détachement…)
Développer la coordination et les partenariats interprofessionnels (fonction de coordination, réunions de concertations régulières, protocoles et logiciel pluri-professionnels, travail régulier avec les structures médico-sociales du secteur et les réseaux territoriaux de prise en charge, implication dans les réseaux des Maisons de santé à l’échelle locale, régionale et nationale...)
Offrir un lieu à la formation initiale et continue (accueil de nombreux étudiants en médecine générale et en orthophonie, formations interprofessionnelles en interne et en externe)
Promouvoir la recherche en soins primaires (développement de la recherche sur les difficultés spécifiques de santé des populations précarisées et/ou pour lesquelles il n’existe pas encore de recommandations via l’implication des professionnels sur le terrain, la présence des étudiants et la collaboration avec un chef de clinique en médecine générale).
Organiser des actions d’éducation et de promotion de la santé : accès aux droits et aux soins, actions autour de la nutrition, du bien-être et des rythmes de vie, du développement du langage oral et de la lutte contre l’illettrisme, organisation d’actions de prévention et de dépistage (audition, IST, pied à risque, tabacologie, cancers, vaccination...)